Les enjeux de 2022 selon la Numérologie Alchimique

(La version PDF plus confortable à lire est ici)

Dans ma lecture de Numérologie Alchimique, les mots clés 2022 qui peuvent soutenir une traversée en conscience sont :

 

Libération

Changement

Auto-Détermination

 

LIBERATION :

 

 

Il s’agit ici de la seule libération qui soit c’est à dire de la libération intérieur de nos peurs, de nos jugements et de nos croyances érronées sur nous-même. Chercher une libération à travers des actes extérieurs me parait être une erreur à laquelle il est toujours facile de succomber mais peut être encore plus cette année. Dans ma compréhension il s’agit donc d’être mis en contact avec des expériences, des relations et des environnements qui refléterons justement ces croyances, ces peurs et ces jugements afin de pouvoir les reconnaître et s’en libérer. Citons par exemple la croyance d’être victime de quelque chose ou de quelqu’un ou celle celle que d’autres que nous ont du pouvoir sur notre vie.

 

Je perçois 2022 comme une année de mise à l’épreuve et de croisée des chemins, comme si nous allions avoir de nombreuses occasions de choisir de renoncer à nos peurs et nos jugements et que nous serons alors libre soit de continuer à les entretenir soit de les libérer, en fonction des choix qui seront les nôtres.

 

Se libérer c’est se libérer de ses peurs, de ses jugements et de ses croyances.

 

 

CHANGEMENT :

 

 

Le changement suit et précède la libération, à l’image des prisonniers de la caverne qui se retrouvent soudainement à l’extérieur parce qu’ils ont tourné la tête. À nouveau le grand allier de ce changement est la confiance et à nouveau il s’agit d’un changement intérieur.

 

Bien des choses dans notre société et notre environnement pourraient s’écrouler ou pas et cela n’a absolument aucune espèce d’importance ! La seule chose qui importe dans ma vision est : « Quelle place sommes-nous prêt à laisser à notre propre changement interne à nous et à nous seul ? ». À quel point nous accrochons-nous à nos masques, à notre zone de confort, à nos fausses vérités, à ce que nous imaginons connaître ou posséder ? À quel point sommes-nous prêt à suivre le courant sans savoir où il nous mène, à tout lâcher et tout abandonner si nécessaire y compris et surtout ce que nous imaginons savoir de nous ?

 

À quel point sommes nous tellemet aveuglé et enfermé dans notre petit personnage que nous pouvons encore nous dire « je me connais je suis comme ça » ou « lui il est [...] ». «Tout se transforme, le temps de nommer une chose elle a déjà changé et on se retrouve avec des mots creux dans la bouche» (citation approximative car de mémoire du Chat du Rabbin de Joann Sfar). Pour que le changement vienne nous devons accepter que tout est en mouvement donc cesser de constamment tout figer par la pensée alors que tout est en mouvement.

 

Le changement véritable ici et maintenant ne peut à mon sens passer que par le choix volontaire de renoncer à nous identifier à notre (ou nos) personnalité(s) pour nous ouvrir à ce que nous sommes de plus grand. Cela ne veut certes pas dire abandonner la personnalité qui est un outil de projection puissant et efficace qui a besoin d’être renforcé et cultivé par notre amour. Cela veut dire ne plus s’identifier à elle au même titre que le forgeron ne s’identifie pas à son marteau. Notre personnalité actuelle se croit généralement séparée, vulnérable et mortelle ce qui donne naissance à toutes les peurs.

 

Le changement est de traverser ces croyances et d’en choisir d’autres à la place, d’oser observer les abîmes qui nous habitent et d’oser les aimer sans les cultiver pour autant. Un changement profond et véritable pourrait être de faire comme si on était tous relié, invulnérable, immortel dans notre conscience de nous-même et proprement incapable de souffrir car bien trop heureux de simplement être. Que nous n’aurions donc rien à craindre de rien ni de personne et que rien de tragique ne pourrait nous arriver puisque quoi qu’il se passe nous pourrons toujours créer mieux. Simplement faire comme ci cela était pour voir ce qu’il se passera serait un immense changement comme l’essentiel de l’humanité n’en a pas connu depuis des millénaires.

 

Notre grandeur à chacun me parait être de se demander comment faire pour mettre cela en application dans notre vie. C’est à chacun d’entre nous de répondre à cette question pour lui-seul et de manifester sa réponse par ses pensées, ses paroles et ses actes, validant ainsi son statut de créateur de sa propre vie. Voilà le changement dont il est question.

 

En s’accrochant à l’ancien où à un supposé connu nous ne pouvons rien faire d’autre que de la reproduction et la reproduction n’est pas le changement. Tout s’est déjà effondré maintes et maintes fois dans l’histoire et l’humanité à si souvent reproduit exactement les mêmes systèmes déséquilibrés. Tant que je me considère comme porteur de la seul vérité valable je suis dans la plus profonde erreur et tant que j’estime que tout le reste de l’humanité doit changer sauf moi rien ne pourra jamais changer véritablement. (J’en profite d’ailleurs pour rappeler que, comme toujours, à travers mos propos je ne prétends pas affirmer ce qui est mais partager la façon dont je vois et comprend les choses aujourd’hui.)

 

Changer, c’est mettre à jour notre vision du monde pour nous sentir en phase avec et agir en conséquence.

AUTO-DETERMINATION :

 

 

L’auto-détermination est corrélée à la libération et au changement. C’est un rappel à notre pouvoir sur nous et sur notre vie et une invitation à nous assumer nous-même. Tant que je considère que je ne peux pas me libérer parce que le monde est vraiment trop injuste, je ne peux effectivement pas me libérer. Si je considère que je ne peux pas changer parce que « vous comprenez quand même c’est difficile et puis je risque de perdre mon travail ou de déranger les autres » alors effectivement je ne peux pas changer. Michel Ocelot fait dire à l’un de ses personnages dans Azur et Asmar : « Vous resterez mauvais si vous accusez les autres. Quand le cheval se tient mal, c’est toujours la faute du cavalier. »

 

L’auto-détermination nous ramène dans la conscience de notre pouvoir sur notre vie et nous en réinvestit. C’est une invitation à choisir au lieu de subir, c’est un regard que je pose sur mon propre processus de décision intérieur. J’ai connu un formateur qui disait : « On a toujours le choix. Le pistolet sur la tempe on a encore le choix de mourir ou pas. » Plus je me focalise sur le fait que j’ai le choix plus je nourri ma puissance de choix et donc d’auto-détermination. Plus je considère que je fais ou dis telle ou telle chose parce que « je n’ai pas le choix parceque [...] » plus je renforce l’illusion de subir ma propre vie et donc plus je vis cette illusion.

 

L’auto-détermination c’est choisir d’avoir le choix.

 

 

Plus que jamais je ressens l’appel à nous encourager (car oui pour moi aussi c’est un challenge au quotidien) à renoncer à toute forme de jugements sur le choix des autres et sur le chemin des autres. Ma vision est que nous sommes chacun dans la meilleur voie possible pour nous ramener vers nous-même et qu’il n’y a absolument aucun risque d’échec, aucun loupé ni aucune approximation.

 

Plus que jamais je ressens l’appel à nous encourager à renouveler aussi souvent que possible le choix conscient de poser un regard d’amour sur tout ce que nous traversons, tous nos choix, toutes nos pensées ainsi que tous les choix des autres.

 

A ce jour je tire la conclusion que 2022 va nous remuer fort et que plus nous projetterons notre pouvoir créateur à l’extérieur plus nous serons remué fort. Plus nous chercherons à répondre à l’extérieur moins nous aurons de prise. Plus nous ramènerons le regard en nous et plus nous prendrons plaisir à simplement nous sentir bien en nous-même indépendamment de toute autre considération, plus la traversée sera paisible et sereine.

 

LES INVITATIONS DE 2022 :

 

 

En une phrase cela donne « Revenir à Soi en se centrant sur notre cœur, en abandonnant l’attachement à l’avoir au profit de l’être et en se mettant au service de la Vérité ».

 

Pour ceux qui connaissent un peu les lettres hébraïques cela donne s’ouvrir à Vav en s’appuyant sur Reish et en se mettant au service de Tav.

 

 

1°/ Permettre à notre cœur de nous guider

 

 

Notre cœur est là pour nous dire quoi faire et notre mental comment le faire. L’invitation est de cesser de questionner le mental pour faire nos choix mais de questionner notre coeur pour ensuite soliciter l’extraordinaire force de notre mental pour mettre en pratique ce que le cœur a dit. Plus on interroge notre cœur et plus ses réponses sont claires. Bien sur au début ça n’est pas évident et certainement pas claire mais je vous assure que plus on le fait plus les réponses du cœur sont claires et précises. Le cœur nous parle sans cesse, c’est seulement nous qui ne l’écoutons pas toujours et nous pouvons choisir de l’écouter.

 

Une fois que nous avons suffisamment questionné notre cœur pour entendre ses réponses il reste ce qui d’un certain point de vue est le plus difficile à faire : le mettre en pratique sans négociation ni compromis. Dans ma vision et j’en fait personnellement l’expérience, nos élans du cœur sont juste le meilleur chemin à suivre pour nous ici et maintenant. Toute tentative d’ajustement de son propos revient à se tirer un chargeur complet de balles dans les deux pieds. Notre cœur est notre boussole intérieur, celui qui nous donne la direction.

 

Revenir à l’écoute de notre coeur est le sujet principal durable de l’humanité depuis 2000 et potentiellement jusqu’en 2099 (mais il m’apparaît aujourd’hui très probable que l’on change de calendrier avant cela). La spécificité de 2022 est dans le 22, c’est à dire dans Tav, l’étoile de vérité. C’est par la vérité que nous pourrons nous relier à notre cœur afin de nous libérer.

 

 

2°/ Servir la vérité

 

 

C’est ce qui me semble être le point fondamental pour 2022, probablement le plus important de tout ce qui a été dit jusque là et la seule chose à conserver si il n’y avait qu’une chose à conserver de tout cela :

 

2022, année de la vérité.

 

La vérité au sens large m’apparaît comme polycéphale. Il ne s’agit donc pas de nier la vérité d’autrui quand elle nous apparaît comme incohérente avec la notre mais simplement de porter, vivre et proclamer nos vérité de façon sereine et inébranlable.

 

Cela implique de renoncer à toute forme de mensonge envers les autres et envers soi. Dans ma perception, 2022 nous fait le cadeau d’être absolument intraitable avec toutes les tentatives de déguisement ou de transformation de la vérité et elle nous invite à cultiver courageusement chaque jours la vérité la plus nue et la plus stricte.

 

Dans ma compréhension cela veut dire que nous récolterons très rapidement le fruit amer que nous aurons semé par toute expression qui ne serait pas en phase avec la vérité mais aussi par toute pensée que nous cultiverions afin de nous arranger avec un élément de vérité qui nous dérangerai ou que l’on aurait pas envie de regarder en soi.

 

Si cette compréhension est correcte, chaque fois que nous éviterons, omettrons, tromperons ou déguiserons la vérité d’une quelconque façon cela nous retombera dessus extrêmement rapidement (de plus en plus en avançant dans l’année) et surtout la vérité sera rétablie d’une façon ou d’une autre. Par exemple, si je fais la fête avec mes amis un soir, que je ne me réveil pas pour aller travailler le lendemain et que je dis à mon patron que je suis malade, la vérité peut se rétablir de deux façons : soit mon patron apprend la chose soit je tombe effectivement malade (et probablement les deux).

 

Les secrets ont également vocation à sortir au grand jour car ils dissimulent la vérité.

 

Bien évidement au niveau du contexte social et sociétal cela suggère de grands bouleversements car toute notre structure politique, économique et sociale repose sur le secret et le mensonge. Citons par exemple le secret des affaires, le secret militaire, le secret d’état, le secret industriel, l’invocation de fausses raisons pour justifier quelque chose qui a de toute autres motivations (même dans des choses très simples, vous savez par exemple le « pour votre sécurité contrôle radar » ou bien le « pour mieux vous accueillir nous modifions nos heures d’ouvertures ».) La vérité dans notre société est en fait un concept très novateur, cela implique des révélations nombreuses et bruyantes qui ne pourront plus être ignorées et qui feront de grandes vagues. C’est tout un système qui devient intenable avec le simple principe de vérité.

 

 

N’oublions cependant pas que nous sommes les créateurs de notre monde et que si la vérité n’est pas portée fièrement par les institutions et les grands acteurs qui nous entourent c’est tout simplement parce que nous ne la portons pas fièrement et simplement dans notre vie. Dans ma compréhension il ne sera tout simplement plus possible de ne pas marcher et briller notre vérité et c’est un immense cadeau car nous perdons là le principal moyen par lequel nous nous voilions à nous-même. La vérité est une maîtresse extrêmement exigeante, parfois inconfortable, mais ses cadeaux sont extraordinaires et je nous laisse à chacun le soin de les goûter.

 

Bonne année à vous toutes et à vous tous !

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce qui vous concerne vous spécifiquement pour 2022 selon la Numérologie Alchimique, cela est systématiquement inclus dans tous les thèmes de naissance. Si vous avez déjà reçu votre thème de naissance mais souhaitez avoir vos orientations personnelles 2022 contactez-moi, je vous ferais part des grandes lignes par téléphone et ce sera cadeau.

 

 

Écrit par Jérôme Sandor Almasi dans la nuit du 10 au 11 janvier 2022.