Numérologie Alchimique : signification des nombres

Voici une présentation de chaque nombre utilisé en Numérologie Alchimique. Un thème de naissance de Numérologie Alchimique fait entre 18 et 22 pages, il s'agit donc ici simplement d'une introduction mais qui peut déjà vous être utile si vous souhaitez étudier votre thème par vos propres moyens. Je vous suggère de commencer par apprivoiser ce qu'on appel généralement le "chemin de vie" (qui est selon la Numérologie Alchimique le sujet récurent qui revient à travers toute les expérience de cette incarnation, comme un sujet d'étude pour cette vie). Pour le calculer :

- Commencer par calculer X l'addition des chiffres de votre jour de naissance, puis Y l'addition des chiffre de votre mois de naissance et Z l'addition des chiffres de votre année de naissance.

 

- Simplifiez si besoin X, Y et Z en additionnant les chiffres qui les composent jusqu'à obtenir un chiffre entre 1 et 9 (restez avec les nombres simples pour commencer, ils sont largement suffisant).

- Additionnez les valeurs simplifiées de X, Y et Z. Simplifiez le résultat jusqu'à obtenir un résultat entre 1 et 9.

Un thème de naissance en Numérologie Alchimique commence par votre chemin de vie puis continue avec vos piliers de naissance (les valeurs de X, Y et Z), votre nombre actif (tout vos prénoms), le cheminement vers votre nombre actif (si vous avez plusieurs prénoms chacun à son importance), votre nombre passif (nom de famille), votre nombre d'expression (actif + passif), votre nombre magique (heure de naissance) ainsi que votre thème spécifique pour cette année.

 

Plus d'informations sur le thème de Numérologie Alchimique

Commander votre thème de Numérologie Alchimique

Les nombres simples :

- Le 1, l'alignement, l'ancrage, l'élan créateur, la potentialité.

 

Le 1 est la vibration du début, de l'impulsion créatrice, cette intention première qui préside à la création. C'est le « que la lumière soit », le OM, l'éjaculat ou le premier mot d'un roman. C'est un total pouvoir sur soi, inaliénable, tout en potentialité mais aussi résolument ancré et aligné ce qui donne sa puissance au 1. L'éventuel point de process du 1 est de reconnaître notre propre pouvoir et de cesser de le saborder en le délégant aux autres.

- Le 2, l'intuition, l'écoute intérieur, le discernement, la gestation, la créativité.

 

Le 2 est la vibration de la création en acte. C'est la dualité qui permet à la création d'être. Ce qui est partout à la fois n'est nul part en particulier et ne peut donc rien expérimenter spécifiquement. Par la dissociation qu'il propose, le 2 permet cette expérience. Il établit une frontière (poreuse mais existante) entre ce qui est à l'intérieur et ce qui est à l'extérieur, entre conscience et inconscience. Ainsi le 2 est-il une invitation à revenir en nous-même, en notre centre ou la magie de notre intuition nous guide avec une efficacité sans pareille. L'éventuel point de process du 1 est de réapprendre à écouter notre grande et belle voix intérieure et de mettre en pratique cette écoute.

- Le 3, le verbe créateur, l'expression, la pensée, le concept, l'idée et la faculté de l'exprimer.

 

Le 3 évoque le premier acte d'expression qui façonne directement la matière : le verbe créateur et la pensée qui s'exprime grâce à ce verbe. « Ce qui se conçoit clairement s'énonce simplement », le 3 donne forme à la pensée en lui fournissant le mot juste qui permet à cette pensée de pénétrer la matière. C'est une vibration d'expression, de projection depuis l'intérieur vers l'extérieur. C'est un pont entre soi et les autres, entre le monde subtile de la pensée et le monde matière de l'expression. L'éventuel point de process du 3 est de trouver le mot juste et le juste équilibre entre parole et silence car les deux sont indissociables.

- Le 4, la création physique dans la matière, celui qui « met les mains dans le cambouis ».

 

Le 4 est le chiffre de l'amour de la matière et de tout ce qui en découle. C'est une vibration de densité qui nous fait agir avec cœur au cœur de la matière. Il s'associe au travail, non dans son aspect contraignant ou pénible mais dans sa connotation de persévérance qui porte ses fruits. Le 4 est déterminé, il agit, persévère et obtient des résultats mais il le fait avec joie et enthousiasme. Son geste est guidé par le cœur. C'est le chiffre du maçon, celui qui érige la maison par la force de son travail, le fait parce qu'il aime ça et en retire fierté et récompense. Le 4 maîtrise la matière en l'aimant. L'éventuel point de process du 4 est de se détacher la tyrannie de l'exigence d'un résultat.

- Le 5, la responsabilité, la responsabilité de soi, la responsabilité d’être soi-même, la responsabilité de ses créations, la responsabilité joyeuse et plaisante.

 

Le 5 explore ce qui relève de la responsabilité sous toutes ses facettes et à travers toutes ses profondeurs. La responsabilité est l'action de répondre soi-même, individuellement, de ses actes et de leurs conséquences. C'est aussi l'état profondément centré sur soi qui en résulte. Il nous invite à accepter notre rôle d'unique acteur dans les décisions qui nous concernent, à tout les niveaux et sur tout les plans. L'éventuel point de process du 5 est de cesser de rejeter notre propre responsabilité sur les autres et ainsi se défaire du poids d'avoir le sentiment de subir sa vie.

- Le 6, le choix, la libération grâce à l'amour conscient de "l'ombre" et de "la lumière", la révélation de la lumière dans la matière et dans l'ombre.

 

Le 6 représente la pierre philosophale qu'est l'amour. On entend ici « amour » dans un sens bien plus vaste que l'amour émotionnel et les « relations amoureuses ». L'amour est un état d'accueil, d'acceptation et de respect inconditionnel de soi comme d'autrui. Le jugement est l'exacte opposé de l'amour dans sa dimension expressive et émettrice. La peur en est l'exacte opposé dans sa dimension perceptive et réceptive. Sur le plan des valeurs enfin, le mérite (ou l'exigence) est l'antithèse de l'amour. Le 6 explore la peur ainsi que l'amour puis il fait le choix de l'amour ce qui implique de faire le choix d'aimer la peur. C'est en ayant fait ce choix qu'il se libère véritablement de la peur. Il révèle alors que l'amour est en tout et transforme le plomb de la matière dense en l'or de la matière consciemment illuminée de notre amour. L'éventuel point de process du 6 est de nous accepter comme nous sommes et non comme nous considérons que nous devrions être, donc d'accepter les autres comme ils sont et non comme nous aimerions qu'ils soient.

- Le 7, la spiritualité, la connaissance de soi, le renouvellement actif de ses choix, la puissance de focalisation et de direction.

 

Le 7 évoque une certaine vision de la spiritualité. La spiritualité est la connaissance du divin et le divin est en nous. La spiritualité du 7 est donc une invitation à connaître et célébrer le divin en nous-même et à mettre cette connaissance en pratique pour qu'elle circule dans la matière. C'est pourquoi le 7 est le nombre magique par excellence. La libération a eu lieue avec le 6, le 7 évoque le cheminement de l'Homme libre, celui qui progresse par lui-même et pour lui-même en avançant dans le chemin qu'il s'est choisi. C'est la voie de la spiritualité en action. L'éventuel point de process du 7 est sera d'accepter de nous ouvrir à notre spiritualité et de la vivre dans notre quotidien.

- Le 8, la justice universelle en acte, la loi du retour, la loi de cause à effet, le karma, l'exaltation dans la matière.

 

La vibration du 8 renvoie à la loi du retour, dite aussi loi de cause à effet, selon laquelle nous sommes la cause de tout les effets qui nous impactent et qui établie que tout ce que nous envoyons revient à nous. Tout ce que nous émettons, toutes nos actions ainsi que toutes nos paroles et nos pensées, reviennent à nous sous forme d'expériences. Les expériences d'aujourd'hui sont les fruits de ce que nous avons semé hier, ce que nous sommes aujourd'hui façonne donc nos expériences de demain. C'est une responsabilité holistique, qui inclut et conscientise l'ensemble du cycle dans lequel elle s'inscrit (contrairement à la responsabilité du 5 qui est principalement centrée sur le sujet responsable). Attention aux visions ancestrales du Karma qui ne sont plus valable : ce sont nos choix d'hier qui conditionnent notre expérience d'aujourd'hui (pas ceux d'il y a 4 vie) et nos choix d'aujourd'hui conditionne notre expérience de demain (pas ceux d'une prochaine vie). Tout se rejoue toujours ici et maintenant, rien n'est figé, tout est dynamique. L'éventuel point de process du 8 sera de cesser de croire qu'il existe des injustices ou des erreurs et de cesser de chercher à convaincre les autres pour revenir en notre point central d'équilibre puis de reconnaître depuis cet espace sacré que tout est nécessairement parfait et juste puisque le fruit le plus neutre de loi des causes et des conséquences.

- Le 9, l'accomplissement, la profondeur, la sagesse, l'incorporation de sa lumière qui permet de guider les autres, l'amour de soi qui ouvre à l'altruisme.

 

Le 9 clôt un cycle. Il évoque le fait d'aller au bout de quelque chose afin d'en avoir une maîtrise exhaustive et de pouvoir le transmettre. Le 9 est allé au bout du chemin, il le connaît et est donc capable d'aider les autres à avancer dessus. Or, tous les chemins nous font avancer sur un même chemin commun : celui de mieux nous connaître, d’être d’avantage conscient puis maître de nous-même. Le 9 a traversé jusqu'au bout le désert de l'inconscience pour sentir sa propre source s'éveiller en lui et accompagner les autres à la rencontre de leur source à eux. L'éventuel point de process du 9 sera de se défaire d'un "complexe de Lilith" qui l'amènerait à refuser l'incarnation dans une démarche de "tout ou rien". Le 9 a toujours et jamais terminé son chemin, quand il l'accepte c'est un moteur extraordinaire mais il s'entrave lui-même quand il se rebelle contre cela.

Les nombres complexes :

La Numérologie Alchimique se réfère également à certain nombres complexes. Un nombre complexe est un nombre à deux chiffres. Cependant la Numérologie Alchimique donne une importance moindre aux nombres complexes car elle considère que quand vient le moment les nombres complexes jaillissent naturellement de leur racine qui est la simplification du nombre en question. Par exemple le 11 jaillit du 2 (1+1=2) et le 14 du 5 (1+4=5). Un nombre complexe nait de sa racine et s'appuie sur les chiffres qui le composent. La Numérologie Alchimique interprète en théorie tout les nombres jusqu'à 22 inclus. Cependant, en pratique les vibrations à partir du 15 et à moindre mesure du 14 sont encore bridés et même inaccessibles à partir du 17. Au fur et à mesure que l'humanité poursuit son évolution et sa montée vibratoire ces vibrations s'activeront de plus en plus. A ce jour le numérologie Alchimique va jusqu'au 15 voir jusqu'au 16 en prenant certaines précautions. N'oublions pas de toute façon qu'un nombre complexe (y comprit ce qu'on appel parfois les "maîtres-nombres") jaillit naturellement de sa racine une fois qu'elle est suffisamment maîtrisé. Inutile donc de rentrer dans les détails : quand nous sommes concerné nous les verrons bien quand nous y seront.

Le 10 : L'état de profonde paix intérieur (qui naît de l'alignement du 1).

Le 11 : La force de la foi (qui naît de la reliance avec sa guidance intérieure du 2).

Le 12 : La traversée initiatique de nos zones de désert intérieure qui nous libère de la souffrance (qui naît de notre maîtrise de notre puissance d'expression du 3).

Le 13 : La libération par la mort initiatique et la perte apparente (qui naît de la conscience et la confiance en notre propre force créatrice du 4).

Le 14 (encore bridé dans ses aboutissants mais quasiment plus dans ses tenants) : La renaissance à Soi par laquelle nous nous révélons à nous même (qui naît de la responsabilité sans faille de nous-même du 5). La maîtrise complexe du 14 conduit à libération total des dimensions d'illusion et à l'envol de l'âme (l'humanité en est encore très loin).

Le 15 (à peine accessible et bridé) : La révélation complète de notre véritable pouvoir personnel direct (qui naît d'un amour universel véritable et sans faille).

Le 16 (commence à se révéler chez quelques uns seulement et sérieusement bridé) : l'effondrement total de toute les anciennes bases de ce que nous avons été c'est à dire la clôture des dimensions de l'égo car l'égo n'y est plus nécessaire alors qu'il l'était jusque là pour développer notre individualité.

17, 18, 19, 20, 21, 22 : Jamais interprété. (Note pour le 22 : en Numérologie Alchimique le prérequis pour le tout les nombres après le 16, donc le 22 aussi, est la disparition de l'égo c'est à dire la disparition totale de la notion même d'intérêt personnel par exemple. Le 22 connecte sa divinité grâce à son 4, son enjeux est donc justement de rester connecté à son 4 et de ne pas chercher à s'en affranchir).

Note sur le 33 : si vous vous posez des questions sur la présence d'un 33 dans votre thème, concentrez vous sur votre 6 c'est un programme déjà bien complet.

Je souhaite en savoir plus sur le thème de naissance

Je souhaite commander mon thème de naissance en Numérologie Alchimique

  • Facebook Social Icon

Jérôme Sandor Almasi

- A Albi et aux environs

- Parfois en tournée

- Possibilité de planifier des déplacements sur demande

 

contactez moi

Consulter la brochure